Zoom sur la calvitie féminine

Exclure les causes médicales de la calvitie

La calvitie est le plus souvent mal ressentie chez la femme.

Il est important d’exclure les causes médicales ou environnementales de perte de cheveux chez la femme.

Les étiologies les plus fréquentes de perte de cheveux chez la femme sont l’anémie, les troubles de la glande thyroïde, et les maladies auto-immunes.

Les femmes peuvent perdre des cheveux massivement mais temporairement au cours de l’effluvium télogène causée par le stress, des maladies fébriles, des interventions chirurgicales ou même la grossesse.

L’alopécie androgénétique de type féminin qui est durable se manifeste par une raréfaction de la chevelure de façon diffuse avec une atteinte élective du sommet du crane. On note un respect d’une mince bande frontale antérieure ; de 1 à 3 cm de cheveux de densité presque normale. Selon la sévérité de la calvitie on distingue 3 stades qui ont été décrits par Ludwig.

 

Stade 1 : Alopécie modérée du vertex, à grand axe antéro-postérieur avec un élargissement de la raie. Il y a un respect de la ligne toute antérieure des cheveux sur 2 à 3 cm.

Stade 2 : La chute des cheveux est franche sur le sommet du crâne mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 cm.

Stade 3 : la perte des cheveux du vertex est quasi-totale mais il persiste une ligne frontale minime.

classification de Ludwig pour la calvitie chez la femme

L’alopécie de la femme ménopausée

L’alopécie chez la femme ménopausée (entre 40 et 50 % des femmes) est en règle générale une alopécie diffuse, mais plus marquée au niveau du vertex. Cependant, la femme n’est jamais complètement chauve !

 

Avant / après greffe de cheveux pour traiter la calvitie chez la femme

Zone frontale d'une femme: 8 mois après la procédure.

Photo de gauche : Zone frontale d’une femme: 8 mois après la procédure – Photo de droite : 1500 cheveux. 4 mois après la microgreffe

Après le traitement.

Après le traitement.

Avant l'intervention

Photos de gauche et du milieu : Avant l’intervention – Photo de droite : Quelques minutes après l’intervention.

Actualités

Aller chez le coiffeur quand on perd ses cheveux : bonne ou mauvaise idée ?

Aller chez le coiffeur quand on perd ses cheveux : bonne ou mauvaise idée ?

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que vous perdez plus de cheveux que d’habitude. Cette chute anormale commence à vous inquiéter. Vos cheveux sont certainement fatigués et vous décidez de prendre rendez-vous chez le coiffeur. Une petite coupe des pointes pourra certainement leur faire du bien et relancer leur croissance. Vous êtes sûr(e) ? Avec la Maison Trocadero, voyons si aller chez le coiffeur quand on perd ses cheveux est une bonne ou une mauvaise idée pour lutter contre l’alopécie ? Qu’est-ce qu’une chute anormale de cheveux ? Perdre chaque jour 50 à 100 cheveux est tout à fait normal. Étant

En savoir plus

Votre diagnostic capillaire en 1 clic !

Lancer le chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?